LBMGLBMG

By Nathanaël

La France enfin séduite par le télétravail ?

Flexibilité et productivité accrue, limitation des risques psychosociaux, attractivité et fidélisation des employés, gain de temps et économies d’espaces : le télétravail est un véritable atout pour les entreprises. Longtemps décriée pour son retard en la matière, la France se laisse enfin séduire par le télétravail.

Dépasser les clichés du télétravail

Finis les clichés du télétravail au bord de la piscine ou en caleçon dans le salon. Le télétravail a trouvé un nouveau souffle et se développe de manière rapide. En atteste la multiplication des Accords de Télétravail dans les entreprises françaises : Atos, Air France, Alcatel, HSBC, Canal Plus, L’Oréal, CapGemini, Accenture, Alstom, Schneider, Hewlet-Packard, Areva, Bouygues Telecom, Michelin, Renault, Axa, Orange, SFR… 40% des entreprises du CAC40 ont désormais une politique de télétravail !

Pourtant, les publications officielles continuent de relayer un nombre « officiel » de télétravailleurs datant de 2006, et situant la France parmi les mauvais élèves de l’Union Européenne. Ce retard est souvent stigmatisé autour des raisons suivantes :

  • Un retard à l’allumage en équipement en TIC et dans le déploiement de réseau internet performant sur le territoire
  • Un problème de culture du management (présentéisme souvent préféré à la mise en place d’objectifs et au suivi de la performance)
  • Une administration très frileuse sur le sujet

L’essor du télétravail en France

Dans les faits, l’apparition de technologies mobiles de plus en plus performantes ont conduit depuis plusieurs années les travailleurs sur la voie du nomadisme, une forme de télétravail. Ainsi de nombreux employés travaillent aujourd’hui de manière régulière mais non encadrée en dehors du bureau.

Aujourd’hui, 17% de la population active française pratique donc le télétravail, de façon informelle la plupart du temps, d’après les statistiques et enquêtes de LBMG Worklabs. D’après un sondage OpinionWay, pas moins de 76% des salariés franciliens souhaitent télétravailler. Chez les jeunes diplômés, ce chiffre monte à 98% d’après une étude de Deloitte. Les attentes sont fortes, en particulier dans les zones urbaines où le besoin de limiter les transports et de revoir l’équilibre vie privée – vie pro est immense.
.

Une loi et des espaces pour télétravailler

Pourquoi un changement de cap aussi brusque ? Tout d’abord, il semble évident que le taux d’équipement en technologies mobiles est désormais très élevé dans les entreprises et crée des attentes fortes auprès des salariés. Pourquoi « aller travailler » (au bureau) quand on peut, grâce aux NTIC, travailler où on veut, quand on veut ?

Par ailleurs, une loi encadre désormais le télétravail dans le secteur privé. Depuis le 22 mars 2012, la loi Warsmann précise les droits et obligations des télétravailleurs, et de leurs employeurs. Pour le secteur public, une loi similaire a été adoptée à l’unanimité le 8 février 2012.

Enfin, de nouveaux espaces de travail entre bureau et domicile voient le jour. Et c’est là à nos yeux la vraie révolution à venir. Des tiers-lieux de formes diverses offrent aux télétravailleurs (fixes ou nomades) des solutions de bureaux temporaires.  Du café wifi au centre d’affaires en passant par les business lounges, les télécentres ou les espaces de coworking, des milliers de bureaux partagés ont vu le jour en France, et renforcent  l’essor du télétravail en France.

A nous de dessiner la route vers le travail et les espaces de demain.

By Nathanaël

Université Lyon 3 : Séminaire économie numérique et télétravail

LBMG Worklabs (Nathanaël MATHIEU) a participé à la rencontre-débat d’échange et de réflexion du projet DISCOTEC le 8 juin 2011 à l’université Jean Moulin Lyon 3, organisé notamment par Bruno Moriset, maître de conférence du département de Géographie et d’Aménagement.

Thème de la rencontre: Économie numérique, travail distant, télétravail : Quelle politique de développement économique pour les territoires périphériques.

By Virginie

LBMG sur BFM TV

Nicole Turbé-Suetens et Baptiste Broughton sont intervenus sur BFM Business lors de l’émission « Paris d’avenir » pour parler télétravail et tiers-lieux.

By Nathanaël

Conférence-débat Nextformation : Le télétravail, dépasser les clichés

Jeudi 9 juin de 19h à 21h, Nextformation accueillera Nathanaël Mathieu, co-fondateur de LBMG Worklabs et de la plateforme Neo-nomade, afin d’aborder le thème du télétravail et de la manière dont il peut aider à répondre aux attentes des salariés.

Cette conférence-débat, permettra de répondre à vos questions sur les enjeux et les transformations liés au télétravail.

  • Comprendre l’intérêt du télétravail aujourd’hui
  • Trouver les solutions et les mots pour clarifier le sujet et le porter en interne
  • Maitriser les enjeux et les obstacles au déploiement d’un programme de mobilité
  • Identifier les points que l’on oublie trop souvent (tout le temps)
  • Discuter des impacts sur l’immobilier d’entreprise et découvrir des espaces de travail alternatifs

>>> Pour en savoir plus, rdv sur le site de Next Coworking

By Nathanaël

Forum Green and connected territories: Quels modèles économiques pour les tiers-lieux?

Forum Green and Connected Territories

Le 6 et 7 avril 2011, a eu lieu à Strasbourg le forum Green and Connected Territories. Nathanaël Mathieu, président de LBMG Worklabs, est intervenu dans l’un des ateliers du forum sur le thème: Quels modèles économiques pour les tiers-lieux?

Parmi les autres intervenants: Patrick ANGHERT (CISCO), Stéphane BECKER (Président Alsace Digitale) et Miora RANAIVOARINOSY (La Ruche). Cette table ronde a permis de partager plusieurs retours d’expériences et d’évoquer la double question économique: qui finance leur mise en place ? comment sont-ils rentabilisés ?

>>> Accéder à notre présentation
>>> Accéder au site internet de l’évènement

By Nathanaël

Colloque CCIP 92 : Impact des nouveaux modes de travail sur l’immobilier d’entreprise

Nous avons participé le 22 novembre au colloque, organisé par la CCIP des Hauts de Seine, sur l’impact des nouveaux modes de travail sur l’immobilier d’entreprise.
A l’occasion de ce colloque, un état des lieux de l’immobilier d’entreprise des Hauts de Seine a été présenté par le Grecam et deux tables rondes ont suivies sur le thème du télétravail et des tiers-lieux. Nous avons eu le plaisir d’y intervenir aux côtés de Nicole Turbé-Suetens et Eric Couté en charge du programme télétravail pour Renault et Valérie Simier, workplace manager chez Cisco.

By Nathanaël

Mairie du 13e: Petit déjeuner sur le thème du quotidien à distance

Le quotidien à distance: Eco-mobilité et télécentres

Dans le cadre du projet PREDIT « Mobilité durable dans durable à l’échelle territoriale », porté par l’AFET (Association française de l’excellence territoriale), un petit déjeuner a réuni, le 3 février 2010, à la Mairie du 13e  plus de 80 personnes sur le thème du travail à distance – Nathanaël MATHIEU, président de LBMG Worklabs, a participé au débat.

>>>Accéder au compte rendu de la réunion

1 6 7 8
Mairie du 13e: Petit déjeuner sur le thème du quotidien à distance