Simulateur télétravail: comment ça marche?

Les méthodes de calcul utilisées dans l’outil sont issues d’études de cas réalisées par LBMG auprès de grandes entreprises françaises, de données du marché immobilier, complétées d’études publiées à l’étranger. Les principes structurants du calculateur sont les suivants.

Coûts du télétravail

  • Ressources internes et conseil : scénarios différenciés en fonction de la taille de l’entreprise
  • IT : surcoût moyen évalué incluant le helpdesk et l’amortissement d’équipements et de logiciels
  • Les indemnités et primes sont paramétrables par l’internaute

Gains immobilier

  • Les gains sont générés par le partage de bureau entre télétravailleurs (ratio des entreprises appliquant ce modèle)
  • Le calcul prend en compte la réduction de la surface locative, ainsi que les coûts de rénovation de l’espace partagé
  • Le prix du mètre carré, la taxe foncière et la taxe bureau sont des moyennes pour les communes d’Ile-de-France
  • L’utilisateur peut paramétrer les dépenses locatives exactes
  • Les éventuelles pénalités de fin de bail anticipée ne sont pas prises en compte

Gains de productivité

  • L’évaluation des gains de productivité est issue d’études réalisées chez AT&T, IBM, DHS, GSA, BT, Uniguard, AMEX, Pacific Bell, et Compaq
  • Les ratio utilisés dans les calculs sont les moyennes basses
  • La traduction financière est réalisée sur base d’un salaire de 2500 euros net par télétravailleur