LBMGLBMG
tiers-lieux dans la ville

By Virginie Maurice

Comprendre les tiers-lieux

Aujourd’hui les mots coworking, fablab, hackerspace sont rentrés dans le langage commun. Cependant, après avoir sillonné la France pendant 4 années avec le Tour de France du télétravail & des tiers-lieux, nous constatons que le tiers-lieu reste complexe à définir et que pour le comprendre, il faut le vivre ! Néanmoins, nous allons tenter dans cet article, de vous faire toucher du doigt l’univers des tiers-lieux.

  Lire la suite

Retour d'expérience de corpoworking

By Virginie Maurice

Retour d’expérience après 2 ans de corpoworking

En 2016, nous avons décidé de rejoindre les Grands Voisins, projet d’occupation temporaire de l’ancien hôpital Saint Vincent de Paul, pour installer nos bureaux et y créer un corpoworking.

Nous souhaitions en effet créer un espace de travail partagé entre notre équipe et des personnes extérieures.

C’est ainsi qu’est né le Worklab Paris. Bien plus que de simples bureaux, ce lieu est devenu un véritable laboratoire pour prototyper le travail de demain.

Deux ans après comme convenu, les Grands Voisins vaquent vers d’autres horizons et nous rendons les clés. L’occasion de vous partager nos principaux enseignements sur cette expérience test & learn.

  Lire la suite

idées reçues télétravail

By Hortense Penhirin

Télétravail : stop aux idées reçues 2/2

Si le télétravail est en passe de se démocratiser en France avec les ordonnances Macron, les clichés persistent et il est parfois difficile de déceler le vrai du faux. C’est ce que LBMG Worklabs tente de faire dans ce dossier grâce au sondage que nous avons réalisé auprès 7600 salariés (télétravailleurs, managers ou collègues de télétravailleurs) de différentes entreprises entre 2013 et 2017.

Ce dossier est composé de deux articles présentant le point de vue du manager et du salarié.

Télétravail VRAI vs. FAUX

épisode 2 : le point de vue du salarié

 

  Lire la suite

La fin des idées reçues sur le télétravail

By Hortense Penhirin

Télétravail : stop aux idées reçues 1/2

Si le télétravail est en passe de se démocratiser en France avec les ordonnances Macron, les clichés persistent et il est parfois difficile de déceler le vrai du faux. C’est ce que LBMG Worklabs tente de faire dans ce dossier grâce au sondage que nous avons réalisé auprès 7600 salariés (télétravailleurs, managers ou collègues de télétravailleurs) de différentes entreprises entre 2013 et 2017.

Ce dossier est composé de deux articles présentant le point de vue du manager et du salarié.

Télétravail VRAI vs. FAUX

épisode 1 : le point de vue du manager


  Lire la suite

Immobilier de demain 9 idées pour se réinventer

By Virginie Maurice

Immobilier de demain : 9 idées pour se réinventer [Infographie]

Hier à Paris, LBMG et son partenaire l’Observatoire de l’Immobilier Durable ont réuni 150 acteurs de l’immobilier à l’occasion d’une conférence pour présenter la synthèse du cycle RE.BUILD, une démarche d’innovation ouverte soutenue par Altarea Cogedim, Amundi Immobilier, La Française REM et Sodexo.

Se réinventer : passage obligé pour les acteurs immobiliers

Depuis des années, nous observons les évolutions du monde du travail et leurs impacts sur l’immobilier. Nous avons vu arriver l’émergence des espaces de coworking, du digital et de la mutualisation qui bouleversent les codes de l’immobilier.

Aujourd’hui, on ne peut plus se permettre de faire l’impasse sur la co-construction, l’usager ou les indicateurs de qualité de vie dans un projet immobilier.

Chez LBMG nous pensons que sur ces sujets d’innovation et de passage à l’acte, les acteurs de l’immobilier ont tout à gagner à créer des dynamiques de faire ensemble plutôt que de se refermer sur eux-mêmes.

 

  Lire la suite

Le droit au télétravail

By Virginie Maurice

Loi télétravail : ce qui va changer avec les ordonnances Macron

Bonne nouvelle ! Les ordonnances Macron réformant le code du travail ont été ratifiées le 28 novembre 2017 par l’Assemblée.

Une de ces ordonnances propose plusieurs modifications de la législation en vigueur sur le télétravail. Si l’ordonnance ne remet pas en cause les accords existants, les modifications apportées vont dans le sens d’une facilitation du télétravail en France.

Les grands changements

Tout d’abord, la notion de régularité du télétravail est supprimée. Cela devrait permettre de reconnaître le télétravail “occasionnel”, très pratiqué en France, en protégeant mieux l’employeur et les collaborateurs (moins de télétravail gris).

Deuxièmement, la formalisation du télétravail dans un avenant ne serait plus obligatoire : une charte du télétravail à l’échelle de l’entreprise suffirait à encadrer le télétravail. Une bonne nouvelle pour les DRH qui s’inquiétaient de la paperasse générée par le télétravail, et pour les équipes où l’avenant constituait une certaine “barrière à l’entrée” dans le télétravail.

Ensuite, l’ordonnance esquisse un droit au télétravail en accordant expressément le droit à tout salarié de demander le télétravail à son employeur, si le télétravail est déjà structuré dans l’entreprise. Le texte précise en outre que l’employeur doit motiver son refus.

Last but not least, l’ordonnance annule l’obligation de l’employeur de rembourser les coûts induits par le télétravail, cette obligation ayant été pensée à une époque où le coût de l’utilisation d’Internet était élevé. Le salarié y perd donc quelques centimes de frais d’électricité par an, ce qui est généralement largement compensé par le maintien des titres restaurant !

L’ordonnance inclut aussi la présomption d’accident du travail pour les accidents à domicile sur les plages horaires de travail, la préservation des droits collectifs et du droit à la formation des télétravailleurs, la suppression de l’obligation de se concerter pour définir les plages horaires…

 

Les défis pour l’employeur

Cette évolution du droit sur le télétravail pose désormais plusieurs défis aux entreprises :

  • Une pression accrue sur les managers pour faire évoluer leur culture et leurs pratiques (droit au télétravail, reconnaissance du télétravail occasionnel)
  • Une complexité accrue des accords et des chartes afin de compenser l’éventuelle disparition de l’avenant au contrat de travail, qui permettait d’individualiser les modalités du télétravail
  • Sur le long terme, un développement beaucoup plus massif du télétravail en France, accélérant ainsi les transformations de l’immobilier de bureaux
  • Un suivi sur le long terme des impacts du télétravail sur le bien-être des individus sera plus que jamais nécessaire – le prochain cheval de bataille des syndicats ?

LBMG partie prenante de ces évolutions du télétravail

Chez LBMG, nous sommes ravis car cette ordonnance sur le télétravail fait écho à plusieurs de nos propositions.

Le texte fait en effet suite à la concertation nationale sur le télétravail qui s’est tenue entre décembre 2016 et mai 2017, et à laquelle LBMG a participé : remise d’un rapport, audition par les syndicats, et publication d’un article de fonds sur les enjeux du télétravail non formalisé.

 

 

1 2 3 9
Nwesletter LBMG imaginons le travail de demain

Abonnez-vous à notre Newsletter

Suivez toute l'actualité et les tendances du travail de demain !

Votre abonnement a bien été enregistré, merci !

tiers-lieux dans la ville
Comprendre les tiers-lieux
Retour d'expérience de corpoworking
Retour d’expérience après 2 ans de corpoworking
LBMG Worklabs recrute un consultant
[RECRUTEMENT] LBMG recherche un(e) consultant(e) bureaux innovants
idées reçues télétravail
Télétravail : stop aux idées reçues 2/2
La fin des idées reçues sur le télétravail
Télétravail : stop aux idées reçues 1/2
Immobilier de demain 9 idées pour se réinventer
Immobilier de demain : 9 idées pour se réinventer [Infographie]
Le droit au télétravail
Loi télétravail : ce qui va changer avec les ordonnances Macron
Livre blanc Neo-nomade
Livre blanc « Coworking : les nouveaux bureaux de l’entreprise »
OMK LBMG Worklabs
Sortez la tête de votre boîte pour vous préparer aux métiers de demain