LBMGLBMG
  • 2

par Virginie Maurice

Découvrez la conférence de Nathanaël Mathieu, président de LBMG Worklabs lors de l’événement international Reveolution@Work à Paris le 21 novembre 2017.

Actualités, bonnes pratiques, retours d’expérience, benchmark… Particulièrement intéressée par l’innovation, les modes de vie et de travail durables, je partage sur ce blog l’expertise de LBMG et le fruit de ma veille.

Virginie
À propos Virginie
Actualités, bonnes pratiques, retours d'expérience, benchmark... Particulièrement intéressée par l'innovation, les modes de vie et de travail durables, je partage sur ce blog l'expertise de LBMG et le fruit de ma veille.

2 Commentaires

  • Isis Latorre
    1:55 - 17 janvier, 2018

    Bonjour,
    Extrêmement intéressant !
    Moi j’avais tendance à dire « mettre l’épanouissement de chacun au centre », mais peu importe la formulation, on veut en venir à la même chose 🙂

    Concernant l’identification des désirs de chacun, je me demande à qui appartient ce rôle. Je pense que l’entreprise peut aider chacun dans cette quête, mais aussi qu’il est de la responsabilité de chacun de se poser ces questions-là pour être capable d’exprimer ses besoins. Peut-être les entreprises peuvent-elles 1/ Sensibiliser les salariés à se poser ces questions 2/ Proposer des entretiens individuels pour en discuter et/ou utiliser des outils comme ceux de ces startups qui proposent de sonder les salariés (Linkky, Bloom at work, Supermood…)

    Avez-vous déjà des pistes de réflexion à ce sujet ? Des entreprises qui ont mis des choses en place ?

    Je trouve intéressant de savoir que la « libération des entreprises » est un travail de longue haleine et qu’il faudrait donc encourager surtout la création d’entreprises libérées. Est-ce un sujet abordé dans les Mastères Spécialisés en Entrepreneuriat ? Ca ne l’était pas dans le mien (celui de Grenoble Ecole de Management) à l’époque, mais peut-être que d’autres écoles en parlent ?

    • Virginie Maurice
      11:40 - 30 janvier, 2018

      Bonjour et merci pour votre commentaire 🙂

      Nous sommes tout à fait d’accord !

      Très peu d’initiatives, il y a une philosophie dans le groupe Hervé, de la pleine conscience chez Salesforce, mais c’est encore assez rare.
      Il y a les réseaux type Germe aussi qui permettent l’échange sur ces sujets .

      Ce qui manque à notre avis comme expliqué dans la vidéo, c’est une vraie aide à la prise de conscience des futurs entrepreneurs sur l’importance de l’humain.

      Sorti des classiques accompagnements sur les levées de fonds, modalités recrutements et autres subtilités juridiques, il y a peu d’aide à la prise de conscience des entrepreneurs au tout début.

      Pourtant l’ADN de l’entreprise va être très fortement lié à l’état d’esprit du ou des créateurs et à leurs valeurs.

      Dans le rush des débuts, la question de l’humain et la considération pour l’actif, le plus important de la boite peut passer en priorité basse. Pourquoi ? Comment l’éviter ?

      Il y a un travail de fond à lancer au niveau des cursus de formation. Des accélérateurs voire des financeurs comme BPI France aussi .

      Au plaisir d’en discuter,

      Nathanaël Mathieu
      @NathanaelMat

Laisser un commentaire

Nwesletter LBMG imaginons le travail de demain

Abonnez-vous à notre Newsletter

Suivez toute l'actualité et les tendances du travail de demain !

Votre abonnement a bien été enregistré, merci !